Leur cri
La désunion est notre pire ennemi

La désunion est notre pire ennemi

TUNISIE. Mohamed Guinoubi, 20 ans, est étudiant en systèmes informatiques et logiciels. Habitant de Gammarth, un village côtier de la banlieue nord de Tunis, il essaie d’organiser des caravanes d’aide humanitaire pour des familles pauvres tunisiennes, notamment à la frontière algérienne. Nous avons recueilli plusieurs de ses textes.
"Ne gâchons pas notre stabilité"

« Ne gâchons pas notre stabilité »

ALGERIE. Le 5 octobre 1988, Amine Mechalikh avait un an mais ses aînés lui ont raconté. La jeunesse algérienne était dans la rue pour manifester contre le manque de libertés. En 1991, le pays sombre dans la décennie noire. Vingt ans plus tard, Amine devenu pharmacien, dit “oui” aux changements, mais émet quelques réserves.
Bilel Ounifi, enfant de l'ancien régime

Bilel Ounifi, enfant de l’ancien régime

TUNISIE. Bilel Ounifi, 25 ans, est un ancien membre du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) de l’ex président  Ben Ali. Dans la politique depuis son jeune âge, Bilel a siégé au parlement des jeunes tunisiens. Aujourd’hui, il veut fonder un nouveau parti politique sur la base d’une Tunisie libre et démocratique. 
Ils racontent leurs révolutions

Ils racontent leurs révolutions

PAROLES. Ils habitent au Maroc, en Algérie, en Egypte ou encore au Barheïn. Ils sont étudiants ou jeunes diplômés. Ils participent aux manifestations dans le monde arabe ou les suivent de près. Ils nous livrent leurs impressions. Découvrez la carte interactive.
Saba, la Palestinienne, rêve par procuration

Saba, la Palestinienne, rêve par procuration

PALESTINE. Saba Nader El-Bess. Tous les jours de cette jeune palestinienne de 21 ans  sont une révolution. Depuis Ramallah en Cisjordanie, elle voit le monde arabe changer et se met à rêver d’une meilleure vie, d’un pays…
"Le Bahreïn va droit vers la guerre civile"

« Le Bahreïn va droit vers la guerre civile »

BAHREIN. Mohammed el-Ghayeb, 26 ans, a étudié le droit à l’université du Bahrïn (UOB). Pour lui, si le Bahreïn en est arrivé à s’entredéchirer aujourd’hui, c’est à cause des réformes qui tardent à arriver. Mohammed veut du changement dans son pays et c’est sur la place de la perle à Manama qu’il le réclame.
"Non à la révolution au Maroc mais oui à l’évolution"

« Non à la révolution au Maroc mais oui à l’évolution »

MAROC. Ahmed Rida Keniz, 23 ans, est ingénieur d’Etat, diplômé de la prestigieuse Ecole Mohammadia d’Ingénieurs de Rabat. L’habitant d’El Jadida (au sud de Casablanca), ne souhaite pas un changement radical au Maroc.
ربيع الثورة الالكترونية؛ هل يزهر ؟

ربيع الثورة الالكترونية؛ هل يزهر ؟

LIBAN. Philippe Abou Zeid, 27 ans, est journaliste à la LBC (Lebanese Broadcasting Corporation). Il a réalisé de nombreux reportages pour la très célèbre émission libanaise « Kalam al-Nass » (كلام الناس, Paroles de gens). Il très actif sur la toile notamment avec ses analyses de l’actualité. Il se demande si le « printemps de la révolution électronique »...