ESPAGNE. Ismaïl a 22 ans, il est Syrien. Depuis six mois il vit à Barcelone où il fait des études en économie. Il se rassemble avec des amis une fois par semaine sur la Plaça Catalyuna, pour manifester contre le régime de Bachar Al-Assad. Il suit les événements en Syrie de très près: 13 membres de sa famille sont des prisonniers politiques. Le reste de ses proches vit encore à Damas.

Par SAMI BOUKHELIFA, avec CHARLOTTE GAUTHIER

 

 

 

Nous manifesterons chaque semaine jusqu’à la chute d’Al-Assad ».

 

 

29 avril 2011, 15h00. Ismaïl et ses amis se rassemblent sur la Plaça Catalyuna. Pour la deuxième fois en ce mois d’avril 2011, ils brandissent drapeaux et pancartes pour dénoncer la répression en Syrie. « Nous avons manifesté une première fois le 17 avril dernier, nous manifesterons chaque semaine jusqu’à la chute d’Al-Assad », confie le jeune homme.

 

Image de prévisualisation YouTube


Un rassemblement est encore prévu le 6 mai 2011. L’initiative a été lancée sur Facebook, par un homme: Mowafak Kanfach. Il vit depuis plusieurs années en Espagne. Il dirige La Casa del Libro Arabe (La maison du livre arabe). « Les Catalans ont souffert de Franco, ils nous soutiennent contre Al-Assad », affirme-t-il. Parmi les manifestants, des Espagnols, des Egyptiens et des maghrébins venus soutenir « leurs frères syriens ». Mowafak Kanfach est ravi, beaucoup de personnes ont répondu à son appel. Et les médias espagnols couvrent l’événement. « Même si notre action est symbolique, j’espère qu’on arrivera à faire bouger la situation. Les Espagnols nous aident énormément, eux aussi ont souffert de la dictature. Ils nous aideront à faire pression », rajoute-t-il.

 

Photos de la manifestation du 29 avril 2011


Avant de nous quitter Ismaïl lance:

Publiez mon nom et mes photos avec mes salutations aux services secrets syriens… »