REPORTAGE AUDIO. Un changement du système algérien, par la voie pacifique. C’est la ligne du collectif du 8 mai, un mouvement qui vise à fédérer tout ceux nés pendant le printemps arabe.

Ses membres prônent un changement pacifique du système, en sensibilisant la population. A Babel el Oued, quartier populaire d’Alger, Abdenour, 21 ans, n’hésite pas à interpeller pour diffuser son message. Un reportage d’ANTONINO GALOFARO.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Abdenour, 21 ans (à gauche), milite dans le quartier populaire d'Alger qu'il habite : Bab el Oued. Peu sont les habitants qui rejettent son discours : changer le système algérien de façon pacifique. (Photo : NBs)

Abdenour, 21 ans (à gauche), milite dans le quartier populaire d'Alger qu'il habite : Bab el Oued. Peu sont les habitants qui rejettent son discours : changer le système algérien de façon pacifique. (Photo : Nicolas Burnens)

Amine Menadi, bloggeur est aussi l’un des fondateurs d’Algérie Pacifique, un collectif né sur Facebook. ils sont à la base des premières manifestations en Algérie, après les émeutes de janvier 2011. Devant la Grande poste d’Alger, il explique le déroulement d’un de ses nombreux rassemblements.

http://www.dailymotion.com/videoxjhlwf

(Vidéo : Nicolas Burnens)