REPORTAGE AUDIO. Le cyberdissident tunisien Hamadi Kaloutcha a été arrêté lors de la révolution de janvier. Il était accusé notamment de porter atteinte à la sûreté de l’Etat et d’inciter les Tunisiens à descendre dans la rue.

Libéré, il craignait néanmoins une seconde arrestation et un emprisonnement. ANTONINO GALOFARO l’a rencontré. Il lui raconte son histoire.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le cyberdissident Hamadi Kaloutcha, dans la « maison bleue », son refuge en janvier 2011. Cette maison familiale accueille toute l'année des étudiants étrangers. (Photo : AGo)

Le cyberdissident Hamadi Kaloutcha, dans la « maison bleue », son refuge en janvier 2011. Cette maison familiale accueille toute l'année des étudiants étrangers. (Photo : Antonino Galofaro)