REPORTAGE AUDIO. Limité dans leur expression sous le régime de Ben Ali, les graffeurs tunisiens Sk-one et Meen-one se sentent depuis son départ beaucoup plus libres. Ils profitent de la chute du régime pour graffer dans des lieux particuliers.

Aujourd’hui, la résidence d’un membre du clan Ben Ali, entre La Marsa et Gammarth à 20 kilomètres au nord-est de Tunis. ANTONINO GALOFARO les a accompagnés.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Meen-one, 22 ans, tague depuis qu'il en a dix. Il a été encouragé par son grand frère, « taggueur vandale » à la retraite suite à des problèmes avec la police. (Photo : AGo)

Meen-one, 22 ans, tague depuis qu'il en a dix. Il a été encouragé par son grand frère, « taggueur vandale » à la retraite suite à des problèmes avec la police. (Photo : Antonino Galofaro)