REPORTAGE AUDIO. Ils sont militants, cyberactivistes ou journalistes citoyens. Durant la révolution égyptienne, ces bloggeurs ont agité la toile. Aujourd’hui, ils continuent leur combat.

Présents aux manifestations, aux grèves, aux côtés des militants ou des ouvriers, ils entretiennent la flamme auprès de leurs milliers de « followers », en témoignant en temps réel et en diffusant sur le Net, photos et vidéos.

NICOLAS BURNENS les a rencontré à l’entrée de leur tente dressée sur la place Tahir au Caire, où des centaines de jeunes sont toujours réunis pour demander l’accélération des réformes démocratiques malgré le récent remaniement gouvernemental.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

(Diffusé sur La Première de la Radio Suisse Romande le 1 août 2011)

A 24 ans, Gigi Ibrahim est l’un des visages de la révolution. Elle a déjà fait la couverture de « Time Magazine » et a débattu sur CNN ou Al Jazeera. La bloggeuse "tweete" les dernières informations provenant de la place Tahrir (Photo : Nicolas Burnens)

A 24 ans, Gigi Ibrahim est l’un des visages de la révolution de la place Tahrir. Elle a déjà fait la couverture de « Time Magazine » et a débattu sur CNN ou Al-Jazira. La bloggeuse « tweete » depuis la place Tahrir, où des milliers de personnes sont encore rassemblées pour demander notamment l’accélération des réformes démocratiques.

http://www.dailymotion.com/videoxk95z1

(Vidéo : Nicolas Burnens)