FRANCE. La diaspora arabe à Lille s’est mobilisée pour dénoncer les massacres en Libye, le mercredi 2 mars 2011. A l’heure où la France évoquait une interdiction de survol du pays du colonel Kadhafi, ils étaient à peine une centaine dans les rues de la capitale du Nord-Pas-de-Calais.

Par SAMI BOUKHELIFA (interviews) et NICOLAS BURNENS (vidéos)

C’est le moment de soutenir le monde arabe dans sa révolte et dans sa quête de liberté. »

 

http://www.dailymotion.com/videoxhe91q

 

Ils n’étaient qu’une trentaine à 18h30 au centre de Lille. Des membres des associations Algériens du Nord pour la Démocratie et le changement ou Tunisiens du Nord de la France (ATNF). Mais aussi des militants politique du Parti de gauche ou d’Europe Ecologie Les Verts. Mais très peu de jeunes.

L’organisateur Hafedh Affes, d’ATNF, l’explique par un manque de communication. Ce n’est pas l’avis d’Alicia Louisa Bourebaâ, une franco-algérienne de 20 ans.

J’ai plutôt honte de la jeunesse qui est ici et qui ne se mobilise pas du tout. »

 

http://www.dailymotion.com/videoxhe91c

 

Une heure plus tard, les manifestants étaient une centaine. Ils se sont dirigés vers la place de la République. Cette manifestation est la deuxième dans les rues de Lille. Trois jours plus tôt, les mêmes se mobilisaient à Lille. D’après le quotidien La Voix du Nord, ils étaient une quarantaine.

 

http://www.dailymotion.com/videoxhe918