EGYPTE. Vendredi 8 juillet 2011, ils étaient plusieurs dizaines de milliers sur la place Tahrir au Caire pour manifester leur mécontentement face à la lenteur des réformes démocratiques. Une mobilisation jamais vue depuis la chute de Moubarak le 11 février.