REPORTAGE AUDIO. Estimé à 45’000 au début de la guerre civile, les réfugiés libyens seraient encore 25’000 à Tataouine, ville du sud de la Tunisie. Certains Tunisiens leur ont offert leurs habitations. Les autres réfugiés vivent dans les camps.