REPORTAGE AUDIO. Ils sont la bête noire des Egyptiens, et leur présence provoque une véritable chasse aux sorcières : les journalistes de la télévision publique sont bannis des bastions révolutionnaires.