EGYPTE. Casquette vissée de côté sur le crâne, maillot de l’équipe de basket de Houston, fenêtres ouvertes et un rap qui fait vibrer les sièges. Tel un gangsta, Raqib Al Nassery est au volant de son bolide.